Nos valeurs

Président départemental de la Fédération nationale des associations des directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (Fnadepa), Jean-Charles PIC est un directeur d’EPHAD dynamique, à l’écoute du bien-être de ses résidents et de ses collaborateurs, et particulièrement en veille sur les dernières innovations, aussi bien thérapeutiques que dans la pratique.

Respect et tolérance, soin et attention, sécurité et protection, accompagnement de qualité, convivialité, esprit de famille, bien-être des résidents et de l’équipe sont autant de valeurs qui fédèrent les acteurs et partenaires de l’EPAHD Les Heures Claires.

Nos pratiques

Les thérapies non médicamenteuses

Pour traiter et/ou soulager certains symptômes et améliorer la qualité de vie, l’équipe pluridisciplinaire des Heures Claires met en œuvre des thérapies non médicamenteuses (TNM), un ensemble des techniques de soins, d’approches environnementales et d’approches humaines. C’est notamment le cas pour la maladie d’Alzheimer.

Les TNM permettent de mieux gérer les troubles du comportement liés à cette pathologie, le principe étant de chercher la cause du trouble, puis de mettre en place la thérapie la plus adaptée.

Il peut s’agir du concept Snoezelen, de l’art-thérapie, de l’équithérapie, de la pratique du jardinage, d’activités motrices… Les membres de l’équipe pluridisciplinaire sont régulièrement formés à ces techniques pour .

Un médecin coordinateur à distance Dans ce même esprit d’efficacité, Jean-Charles PIC a mis en place la télécoordination, qui permet au médecin coordinateur Bernard David d’assumer ses principales missions à distance.

Cette pratique se révèle très pertinente dans des périodes de pandémie, car elle permet de gérer une crise efficacement et d’éviter au maximum les allées et venues d’intervenants extérieurs sans modifier les habitudes de travail.

Encadré

Le rôle du médecin coordinateur :

– référent gériatrique de l’établissement et garant du projet médical des Heures Claires
– présent lors des visites de pré-admission et relais des partenaires libéraux, du secteur
hospitalier et psychiatrique.
– interlocuteur privilégié des médecins traitants libéraux et des familles
– information et formation des équipes

Il est, comme l’ensemble du personnel, soumis à l’obligation de réserve, de secret et
discrétion professionnels.

diam accumsan Donec porta. luctus mi, Sed amet, eleifend quis